Guidance parentale

Les enfants apprennent d’abord grâce à l’observation et l’imitation.

Nous devons nous considérer et nous comporter comme des modèles car la manière dont nous réagissons, gérons nos émotions, faisons preuve ou non de politesse…va servir de repère à l’enfant. Mais notre rôle va bien plus loin : nous avons un rôle d’accompagnement et d’éducation. Notre façon de communiquer est essentielle : exercée de façon positive et bienveillante, elle favorise l’estime de soi et l’épanouissement de nos enfants… d’où l’importance de prendre conscience de l’impact que peuvent avoir sur eux certains de nos mots et attitudes !

Pour beaucoup de parents aujourd’hui, la parentalité est vécue comme un rôle difficile à jouer !

Perdus entre les deux extrêmes que sont « l’autoritarisme » et le « laxisme », ils ont besoin de nouveaux outils relationnels, de nouvelles compétences parentales. Ils ont besoin d’alternatives aux méthodes éducatives traditionnelles, qui tiennent compte des nouvelles données scientifiques, comme le fait que l’environnement et le quotidien des enfants d’aujourd’hui n’ait rien à voir avec celui d’hier.

 

Pour agir de façon efficace, il faut savoir quel chemin emprunter.

Mais alors lequel choisir, et puis surtout, comment faire ? La guidance parentale répond à cette demande en offrant aux parents la possibilité de trouver la bonne direction à prendre dans le cadre d’un accompagnement de courte durée qui permet de mettre en exergue les comportements, les attitudes et les affects des parents dans leur relation familiale. Dès lors, on peut définir la guidance parentale comme un moyen d’objectiver le présent pour amorcer un avenir meilleur. Pour parvenir à cet objectif, la guidance parentale, dans un premier temps, initie les changements nécessaires à l’amélioration des rapports entre l’adulte et l’enfant ; et dans un deuxième temps, ces changements apportés favorisent l’émergence d’un équilibre familial plus harmonieux.

Pour les parents désireux d’emprunter cette voie, la guidance parentale devient un outil et un soutien nécessaires,
car elle livre des clefs concrètes face aux difficultés rencontrées lors de : 

guidance parentale

Un de nos outils sera la parentalité bienveillante...

La parentalité bienveillante et respectueuse est l’ensemble des connaissances et des compétences que les parents peuvent acquérir et appliquer pour favoriser le bon développement psychomoteur, affectif et social de leurs enfants et les accompagner dans leur épanouissement.

Prendre conscience de l’impact (positif ou négatif) que peuvent avoir sur nos enfants nos mots et nos attitudes ainsi que les « étiquettes » que nous leurs collons.

Faire le point sur sa propre histoire (Ai-je des blessures d’enfant à guérir ? Quel modèle d’éducation parentale ai-je reçu ? Quel type de parentalité ai-je envie de pratiquer avec mes enfants ?)

Connaître et s’employer à respecter les besoins fondamentaux de l’enfant, conscient du fait que chaque comportement de l’enfant a une cause, une origine, qui n’est autre que l’expression d’un besoin.

S’intéresser aux étapes du développement de l’enfant, afin d’adapter nos attentes et exigences aux compétences de l’enfant.

Chercher à développer l’autonomie, la confiance et l’estime de soi des enfants.

Établir une relation basée sur la confiance plutôt que sur les rapports de force (qui ne fonctionnent que par la crainte, mais engendre des adultes soumis ou rebelles). La véritable autorité est celle que comprennent et acceptent nos enfants, pas celle qu’on leur force à accepter !

Apprendre à mieux communiquer, à écouter « vraiment ».

Accueillir avec bienveillance tous les sentiments et émotions, y compris ceux qui nous dérangent : colère, peur, tristesse, etc.

Remplacer punitions, chantage, menaces et châtiments corporels par des alternatives respectueuses et apprendre à poser efficacement les règles et consignes de vie.

Apprendre à trouver ensemble des solutions aux conflits parents-enfants, à gérer les disputes dans la fratrie et apprendre aux enfants à gérer leurs propres conflits.